CHANGER LE RÊVE

Une "urgence de civilisation".

2011 : les idées vont vite, très vite.

"Réveiller le Rêveur, Changer le Rêve", en 2007, était prémonitoire. J’ai trouvé dans ce projet et ces animations, une convergence avec mes valeurs, mes priorités, et, j’espère un peu, de mes actions quotidiennes et de mes engagements.

Plus que jamais, aujourd’hui, c’est devenu ce qu’Edgar Morin a appellé une "Urgence de Civilisation".

Alors que certains se crispent sur un monde qui meurt en s’étouffant lui-même, d’autres, de plus en plus nombreux, avancent à pas de géant pour faciliter, favoriser, susciter l’émergence de l’après-crise. Ce que les amérindiens appellent le vol conjoint de l’aigle et du condor, une réconciliation. Un mariage entre
- les valeurs essentielles des peuples premiers - lien à la nature, lien à la communauté des hommes, lien au sens de la vie, "une spiritualité au sens laïc du terme", comme dit Patrick Viveret, et
- le meilleurs de "la modernité" : émancipation et autonomie de l’individu, égalité hommes-femmes, droits de l’homme, mais aussi la pensée divergente et créative, les technologies avancées comme le solaire et l’éolien, la micro-chirurgie, les outils imitant le génie de la nature, l’internet qui permet une vraie communication à l’échelle de la terre (voir Avaaz, par exemple), et permet l’émergence d’une communauté planétaire, etc...

Ainsi ma rubrique "MATIÈRE À PENSER ("ce qui se conçoit bien")" rejoint "TRACE DU FUTUR (ce qui se fait)", se branche sur "LA CRISE", amplifie les thèmes du symposium "REVEILLER LE RÊVEUR", et prolonge "UNE SEULE PLANèTE"...

Pensée globale. Ou une spirale, si on veut. Face à une crise globale aux multiples facettes,penser globalement, sans oublier, bien entendu, d’agir localement. [1]

Notes :

[1Voir le film incontournable de Coline Serreau :
"Solution locale pour un désordre global" (Dont on peut se procurer facilement la vidéo, et qu’on reçoit gratuitement si on devient membre des "Colibris"..., vous savez, ceux qui "changent le rêve" !)