Le temps d’un partage véritable
Une opinion du Rabbin David MEYER
Article mis en ligne le 11 août 2011
dernière modification le 14 août 2013

Bientôt la reconnaissance d’un Etat palestinien va se jouer aux Nations Unies.Le gouvernement israélien met tout en branle pour s’y opposer.
Pourtant des voix émanent du peuple juif, qui sont des promesses d’avenir.
Celle du Rabbin Mayer m’a particulièrement touché par sa générosité et sa vision du futur. Je vous en partage ici un petit passage.
Et je vous invite à lire plus dans la rubrique "Traces du futur".

(...) Que faire alors face à la naissance d’un Etat palestinien dont Israël n’a pas su accompagner la gestation, si ce n’est proposer une réflexion religieuse sur l’avenir et le statut des colons et de leurs idéologies ? L’enjeu est de taille, car le renoncement à la Judée-Samarie constitue l’effondrement de la bulle messianique dans laquelle se reconnaît une grande partie de la population religieuse d’Israël. Une telle bulle n’explose pas sans créer les conditions d’une possible implosion dévastatrice."

(...) "Le retour à la terre et sa possession totale ont créé les conditions d’une lutte permanente entre Israéliens et Palestiniens ainsi que les symptômes d’une implosion de la société juive. Il semble que le temps soit venu d’entrer de plain-pied dans ce nouveau cycle de l’histoire juive et de renoncer à la souveraineté sur une partie de la terre où certains Israéliens vivent."

(Lire de larges extraits de ce texte fort)

J’ai aimé aussi la belle illustration de l’article, paru dans La Libre du 21 juin 2011