Deprecated: Implicit conversion from float 24.2064 to int loses precision in /home/clients/b313813ae3dfa81e21eb5a95d7ad323f/mutusf/config/ecran_securite.php on line 707
AVANT PROPOS : UNE TRANSITION DE LA PENSÉE - [LARCENCIEL - site de Michel Simonis]
Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

AVANT PROPOS : UNE TRANSITION DE LA PENSÉE

2 décembre 2022.
En tête de cette rubrique j’ai mis "PENSER LA TRANSITION".
Mais je me demande aujourd’hui s’il n’y a pas une étape primordiale d’où découlent toutes les autres : UNE TRANSITION DE LA PENSÉE.
C’est qu’en essayant de mettre de l’ordre dans l’organisation quelque peu inextricable de mes articles et rubriques - alors que je n’ai toujours pas réussi à attribuer des mots clés qui faciliterait la recherche - je me suis demandé quelle serait aujourd’hui une nouvelle organisation des sciences humaines, pour organiser avec un peu plus de cohérence tous mes articles.
Je suis tombé sur les "Principales branches et disciplines des sciences humaines et sociales" mais surtout sur des réflexions plus modernes et plus fondamentales :
 et d’abord sur quelques pages interpellantes de Claude Raffestin (2003) "Principales branches et disciplines des sciences humaines et sociales"
 et puis un texte de camille ottmann (2020) "Par-delà nature et culture : repenser notre rapport au monde et aux autres".

 J’ajouterai dans cette nouvelle rubrique les réflexions de Bruno Latour à l’occasion de sa visite chez James Lovelock, l’inventeur de "l’hypothèse Gaïa", et d’autres textes dans la même ligne.

 Êtes-vous prêts à vous dés-économiser ?