19 janvier 2020 • Isra Hirsi, 16 ans
Article mis en ligne le 19 janvier 2020
dernière modification le 20 décembre 2020

"Les personnes non blanches sont en proportion plus touchées par le réchauffement climatique". (Isra Hirsi)

Isra Hirsi, seize ans, nous rappelle que le plaidoyer pour le climat a moins à voir avec une notion de la nature caractérisée par "un amour profond pour les grands espaces" et plus à voir avec le soutien aux communautés dont l’air et l’eau sont empoisonnés.

Pour qu’un changement significatif se produise, nous ne devons pas permettre au statu quo de se maintenir simplement avec un visage plus vert, "greenwashé".


Voir la vidéo sur Youtube :