Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

La terre des autres

Au moment de me replonger dans l’Arc en ciel, de reprendre les articles que j’ai gardé pour leur donner un écho, je suis surpris de la convergence de trois évènements : la mobilisation intérieure et extérieure en Israël contre un projet qui veut déplacer les résidents bédouins de leur village du Néguev, la révolte sociale provoquée par les déplacements d’indiens pour un barrage hydroélectrique au Brésil, qui a valu à GDF Suez une peu enviée nomination au "Public Eye Awards" consacrant l’entreprise la plus irresponsable en matière d’environnement, et la spéculation, chez nous aussi, comme ailleurs dans le monde, sur les terres agricoles.
Mon intention n’est pas seulement de dénoncer, mais de relever les mouvements de solidarités qui se manifestent partout.
Parce que bientôt, sera mis fin à ces pratiques d’un autre âge. C’est ma conviction. Mais il va falloir se battre. Ou aider ceux qui se battent.

- Bédouins délogés cherchent abri

- Révolte sociale et déplacement d’Indiens, un chantier polémique

- Un hectare en Belgique atteint en moyenne 40.000 €

Les articles de cette rubrique


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH