Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Raoni vous informe
Article mis en ligne le 10 octobre 2010
dernière modification le 29 avril 2014
logo imprimer

A tous les signataires de la pétition du chef Raoni

Plus de 11 000 personnes ont signé la pétition de Raoni et des grands chefs Kayapos contre le barrage de Belo Monte et nous tenons, en leur nom et en celui de tous leurs amis et soutiens, à les en remercier chaleureusement.

Vous pouvez faire de même et inciter vos proches à signer eux aussi...

MESSAGE DE RAONI

Mes amis,

Je pense beaucoup à vous tous qui m’avez accompagné lors de ma visite en Europe en Mai dernier. Je souhaite vous dire à quel point ce fut bénéfique pour moi ainsi que pour mon peuple d’avoir rencontré un tel soutien.

Je vous écris ces quelques lignes pour vous informer que je me porte bien, après quelques ennuis de santé. J’ai recouvré la force et une grande volonté de continuer la lutte. Cette lutte, mon peuple et moi ne pouvons pas la mener seuls, j’ai besoin impérativement de votre aide à tous. L’Association Forêt Vierge recueille des fonds destinés à m’aider à combattre les invasions de nos terres et également pour nous permettre d’en démarquer de nouvelles, dénommées Kapot Nhinore. Je vous demande à tous de nous aider, car mon peuple et moi avons de grands défis à affronter.

La semaine dernière je participais au Campement Terre Libre à Altamira. Ce campement a été organisé par le mouvement qui s’oppose à la construction de cet ouvrage menant à l’extermination du fleuve Xingu, appelé par le gouvernement du Brésil Belo Monte, et que nous, peuples indigènes et autres riverains du fleuve, dénommons plus justement Belo Monstre, car rien de positif n’en émanera, pas même sur le plan de la rentabilité économique. En effet, pour pouvoir atteindre la productivité annoncée, il faudra construire deux ou trois ouvrages supplémentaires sur la rivière en amont afin d’obtenir le débit d’eau nécessaire pour maintenir les turbines à pleine capacité pendant la saison sèche. Le gouvernement Brésilien le sait mais feint de l’ignorer.

Nombreuses sont nos luttes, nombreuses sont nos souffrances, peu souhaitent préserver et beaucoup souhaitent détruire. Mon peuple et moi ne luttons pas uniquement pour nous, mais également pour les générations futures, Indiens et Blancs, car l’Indien n’est pas le seul qui souffrira. L’homme Blanc souffrira également.

La cupidité de l’homme le mène à détruire les forêts et les fleuves, ce qui revient à détruire la vie car nous en dépendons tous pour notre survie. C’est pour cela que j’ai déclaré lors de cette réunion à Altamira « nous devons respecter la nature comme nous respectons notre mère, car c’est elle qui nous donne la vie ».

Mes amis, ceci est mon message en quelques mots. Il m’est difficile de transcrire dans une lettre les sentiments que je porte en moi, causés par les mauvais traitements que l’homme inflige à nos forêts et à nos rivières. Mais même ainsi, je suis prêt à tout pour préserver ce qu’il nous reste et que l’homme blanc veut nous prendre.

Merci beaucoup à tous.

Votre ami qui vous embrasse.

RAONI METUKTIRE


Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.0.98
Hébergeur : OVH