Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Comment surfer sans pub ? Manuel 2010 de l’E-publiphobe
Article mis en ligne le 12 septembre 2011
dernière modification le 4 novembre 2013
logo imprimer

Contrairement à la pub en rue qui s’impose à nous sans qu’on puisse rien y faire (à part se mettre un sac sur la tête), il est possible de limiter la publicité et le traçage de nos comportements lorsque nous naviguons sur internet.

Sommaire (bientôt chaque chapitre sera un lien vers l’article) :
 ?_ I. Résumé : Le Net est infesté par le Marketing ! ? 
II. Quelques solutions détaillées et illustrées ? 
- a. Choisir un navigateur libre
- b. L’extension « Adblock Plus » pour empêcher l’affichage de la pub
- c. L’extension NoScript pour empêcher le traçage ? 
- d. « BetterPrivacy » contre les indiscrétions du plugin FlashPlayer ?
- e. Google ? 
- f. Navigation anonyme avec Tor
- g. Ghostery, une extension anti-traçage qui trace ! ? 
Conclusion : Vigilance !

http://www.oivo-crioc.org/files/fr/...Extrait :

e. GOOGLE :

Le géant du traçage, c’est Google. La manière dont fonctionne Google est assez mal comprise du grand public. Cette entreprise bénéficie d’une aura de sympathie, ses services sont d’une qualité inégalée, tout est (en apparence) gratuit, et la publicité, en tout cas sur leurs propres sites, est quasiment invisible.
En réalité, Google gère la publicité sur des millions de pages internet à travers le Web. Par exemple, c’est à Google que la rtbf a confié les espaces publicitaires de son site rtbf.be.

Les publicités affichées le sont en fonction d’un algorithme (un calcul) de ciblage. Deux types de paramètres influenceront cet algorithme. ? Premièrement, la pub sera ciblée en fonction de la page que vous visitez (ex : si vous lisez un article sur une catastrophe ferroviaire, vous subirez sans doute de la publicité pour des bagnoles). ? Le deuxième, bien plus efficace, c’est que Google sait tout de vos préoccupations, à travers les recherches que vous tapez des dizaines de fois par jour dans son moteur de recherche, une mine d’or pour le profilage. Pire encore, si vous utilisez une adresse Gmail, Google connait dans ce cas les contenus et mots-clés de vos courriels. Si vous utilisez « Google Docs », « Agenda », « Maps », etc, l’algorithme sera alors sans doute capable de déduire numériquement, presque mieux que vous, vos « non-intentions d’achats activables ».

Il existe une extension qui permet de choisir plus précisément les informations que vous fournissez ou non à Google : l’extension « Customize Google ».
Face à Google, il existe deux autres types de solutions :
La première est de choisir un autre « moteur de recherche ». Aucun, à notre connaissance, n’offre actuellement de réelle garantie sur ce qui est fait de vos données ni de réelle transparence sur la façon dont le « moteur » classe ses résultats lorsque vous faites une recherche. Il se pourrait donc que certains résultats soient favorisés moyennant rétribution, ce qu’ils nient à peu près tous faire, mais bon, le père Noël ...

On notera « Ixquick », un moteur de recherche aux « conditions d’utilisation » plus soucieuses de la vie privée. Il peut être installé dans la barre de recherche de Firefox (ici).
 Deuxième alternative à Google, utiliser le moteur de recherche « Scroogle » (scroogle est une abréviation de "screw" [baiser] et "google" [comme son nom l’indique] ). Lorsque vous faites une recherche sur Scroogle, ce dernier en fait la demande à Google. Google répond à Scroogle qui vous envoie les résultats, sans que Google n’aie jamais pu vous identifier, ni obtenir la moindre information utile au profilage. Merci Scroogle ! Il peut aussi être installé dans la barre de recherche de Firefox (ici). Scroogle ne pratique pas le traçage et ne conserve aucune information au-delà de 48 heures.

Pour lire tout l’article, voirhttp://www.respire-asbl.be/Comment-surfer-sans-pub-Manuel?var_recherche=surfer%20sans%20pub

P.S. :

VOIR aussi sur le sujet (pour la Belgique) : "Dérapages publicitaires : quel contrôle ?", une enquête du Crioc




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH