Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Economie de clics en vue
Article mis en ligne le 20 janvier 2013
logo imprimer

Un (nouveau ?) concept :
sérendipité - le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l’intelligence.
A creuser.
Accrochez-vous !

Google annonce le déploiement de sa toute nouvelle innovation, baptisée "The Knowledge Graph", que l’on pourrait traduire par "Le Graphe du Savoir". Ce nouvel algorithme dont le déploiement s’étendra sur plusieurs mois repose sur les principes du web sémantique, c’est-à-dire la capacité pour le moteur de recherche d’interpréter le sens des requêtes lancées par l’internaute dans un langage naturel (sous forme de questions, par exemple) et de proposer des réponses plus complètes grâce à sa capacité d’établir des liens entre les concepts, les entités ou les personnes.

Du point de vue de l’utilisateur, le Knowledge Graph permet principalement d’éviter les problèmes d’homonymie en proposant plusieurs options en cas de doute, il offre également dès la page de résultats un petit résumé des faits les plus importants liés à la recherche ainsi que des informations connexes. Enfin, le Knowledge Graph propose davantage de sérendipité - le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l’intelligence -, notamment grâce à une fonction indiquant les requêtes associées effectuées par d’autres internautes, puisant pour ce faire dans des milliards de données "open source" pour alimenter ces réponses.

D’après Benoît Octave @benoitoctave,LLB, Mis en ligne le 09/06/2012
http://www.lalibre.be/economie/entreprise-emploi/article/742836/economie-de-clics-en-vue.html




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH