Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

"Les ingénieurs du chaos" de Giuliano da Empoli
Article mis en ligne le 12 janvier 2024

Révélations sur les procédés et les techniques à l’origine du nouveau populisme. 

Je n’ai pas encore lu le livre, sorti le 20/03/2019, mais je compte bien le faire, car la présentation est alléchante, au point que j’en fais, pour le moment, un "coup de coeur"...
Je vous en reparlerai bientôt.

« Le carnaval, disait Goethe en parcourant les rues de Rome, est une fête que le peuple se donne à lui-même. »  Un peu partout, en Europe et ailleurs, la montée des populismes se présente sous la forme d’une danse effrénée qui renverse toutes les règles établies et les transforme en leur contraire.

Aux yeux de leurs électeurs, les défauts des leaders populistes se muent en qualités. Leur inexpérience est la preuve qu’ils n’appartiennent pas au cercle corrompu des élites et leur incompétence, le gage de leur authenticité. Les tensions qu’ils produisent au niveau international sont l’illustration de leur indépendance et les fake news, qui jalonnent leur propagande, la marque de leur liberté de penser.

Dans le monde de Donald Trump, de Boris Johnson et de Matteo Salvini, chaque jour porte sa gaffe, sa polémique, son coup d’éclat. Pourtant, derrière les apparences débridées du carnaval populiste, se cache le travail acharné de dizaines de spin-doctors, d’idéologues et, de plus en plus souvent, de scientifiques et d’experts du Big Data, sans lesquels ces leaders populistes ne seraient jamais parvenus au pouvoir.

Ce sont ces ingénieurs du chaos, dont Giuliano da Empoli brosse le portrait. Du récit incroyable de la petite entreprise de web-marketing devenue le premier parti italien, en passant par les physiciens qui ont assuré la victoire du Brexit et par les communicants qui ont changé le visage de l’Europe de l’Est, jusqu’aux théoriciens de la droite américaine qui ont propulsé Donald Trump à la Maison Blanche, cette enquête passionnante et inédite dévoile les coulisses du mouvement populiste global. Il en résulte une galerie de personnages hauts en couleur, presque tous inconnus du grand public, et qui sont pourtant en train de changer les règles du jeu politique et le visage de nos sociétés.
 
https://www.editions-jclattes.fr/livre/les-ingenieurs-du-chaos-9782709664066/


Giuliano da Empoli - Photo Babelio

"Un succès mondial", que Giuliano da Empoli doit avant tout au « Mage du Kremlin », ce premier roman paru chez Gallimard au printemps 2022, qui fut immédiatement applaudi comme une plongée magistrale dans la psyché, l’idéologie et la machine poutinienne. Alors que la Russie venait de lancer sa sidérante grande guerre contre l’Ukraine, Giuliano da Empoli tombait à pic pour nous aider à comprendre l’incompréhensible. Depuis, le roman russe de ce brillant cerveau italo-suisse a frôlé le Goncourt, décroché le grand prix du roman de l’Académie française, et s’est vendu à 540 000 exemplaires rien qu’en France – où il ressort chez Folio ces jours-ci. Il est traduit ou en cours de traduction dans trente-deux langues.

Mais da Empoli n’est pas que l’auteur du « Mage du Kremlin ». Après une carrière politique aux côtés de Matteo Renzi, ce prof à Sciences-Po Paris et fondateur du think tank Volta, marié à une Franco-Américaine, est aussi un fin observateur de nos démocraties, et de ce qui les déstabilise en profondeur.

Il est l’auteur d’un essai visionnaire, "les Ingénieurs du chaos", qui explique comment les nationaux-populistes exploitent les algorithmes, les réseaux sociaux et les colères pour déstabiliser les démocraties et conquérir le pouvoir.
(Le Nouvel Obs, le 3 janvier 2024)