Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Brexit : une bataille perdue, mais le combat continue
Article mis en ligne le 25 juin 2016
logo imprimer

C’est en complète adhésion avec le texte reçu d’AVAAZ ce soir, 25 juin 2016, que je choisis de le relayer en entier ici.
Michel

Nous vivons aujourd’hui un jour tragique pour la Grande-Bretagne, pour l’Europe et pour le monde.

Mais d’une certaine manière, nous en avions peut-être besoin.

Chers amis, chères amies,

Les progrès que nous avons réalisés en matière d’ouverture, de tolérance et d’interconnexion ne sont pas acquis. Nous devons continuer de les chérir et de les faire avancer, sans jamais relâcher notre attention. Les institutions que nous bâtissons, et qui nous unissent, doivent vivre dans nos coeurs et nos esprits : elles ne peuvent pas rester des outils bureaucratiques purement fonctionnels. Nous avons besoin d’une éthique, d’un esprit commun et d’une culture de solidarité entre les humains, pour nous préserver du racisme et du nationalisme qui ne cessent pas de nous hanter.

Dans une large mesure, la peur et l’égoïsme ont été les socles de la campagne au Royaume-Uni, les arguments se concentrant sur ce que le pays avait à perdre ou à gagner avec ce référendum. Notre mouvement a tenté de recentrer la campagne autour de l’amour et de l’unité, mais cela n’a pas été suffisant pour l’emporter. Pas cette fois. Une poignée d’éditorialistes attisant la peur et de politiciens opportunistes ont contribué à persuader 51,9% des électeurs britanniques que l’UE était la cause de tous leurs malheurs.

Mais ce n’est pas maintenant qu’il faut chanceler : le Brexit n’est qu’une bataille sur un échiquier bien plus vaste, et les forces de la peur et de la division gagnent du terrain, depuis les mouvements nationalistes qui minent l’Europe jusqu’à Donald Trump qui menace des générations d’avancées contre le racisme et pour l’unité aux États-Unis, parmi bien d’autres. Nous devons faire du Brexit un cri de rassemblement pour notre mouvement, l’étincelle qui rallume la flamme de notre engagement à défendre et réinventer le projet de paix et d’unité entre les peuples que nos parents et nos grands-parents ont bâti, à partir de leur tragique expérience de la guerre.

La jeunesse britannique a massivement soutenu l’Europe, tout comme elle rejette ailleurs Trump et ses congénères. Le futur est avec nous ; il nous faut simplement porter le flambeau assez longtemps pour le transmettre aux prochaines générations. Rassemblons notre courage et renouvelons notre engagement à nous battre pour le monde dont nous rêvons tous. Cliquez ici pour partager un message d’inspiration, de solidarité et d’espoir pour le chemin qui nous reste à parcourir :

https://secure.avaaz.org/fr/love_will_win/?bjnBTdb&v=78430&cl=10288182813&_checksum=5903ae9ddde53d925d5c29527db5da88fc22d2c23b34c872eef30009f3d88769

Au cours des dernières semaines, notre mouvement s’est rassemblé et a fait entendre sa voix de la plus belle des manières — nous avons été des centaines de milliers à travers l’Europe à répondre aux discours de peur et de division par notre amour et notre désir d’être ensemble. Nous avons fait des dons pour publier des encarts appelant à l’unité en pleine page dans les journaux, nous sommes descendus dans la rue avec enthousiasme, avons appelé à la démission d’un rédacteur en chef qui distillait la haine, et passé des milliers d’appels téléphoniques aux électeurs britanniques pour les enjoindre de voter pour le maintien du Royaume-Uni dans l’UE.

Au Royaume-Uni, beaucoup d’électeurs, en particulier les plus âgés vivant dans les zones rurales de l’Angleterre, se sont vus persuader que l’Europe, et l’immigration dont elle serait responsable, menaçaient leur communauté, leur liberté et leur prospérité. Certains voulaient juste sortir du statu quo. Nombre de ces arguments proviennent de quelques médias sans scrupules qui se sont transformés en purs outils de propagande pro-Brexit. Mais il est vrai que nous devons tous faire beaucoup mieux concernant l’immigration, et notamment nous assurer que les choix de politiques migratoires résonnent véritablement dans le coeur des citoyens. Cette faille fondamentale existe dans de nombreux pays et les mouvements basés sur la peur et la division ne cessent de l’exploiter.

Les prochaines batailles s’annoncent difficiles et approchent à grands pas : Donald Trump aux États-Unis, Marine Le Pen en France, et Nigel Farage au Royaume-Uni.

Notre mouvement est notre meilleure arme, et nous avons le vent en poupe. Tous ces partisans de la haine qui tentent de nous diviser nous trouveront sur leur chemin, avec toute notre ardeur et notre détermination. Et pour l’emporter, nous allons avoir besoin de grandir et nous renforcer encore, pour contrer ce cocktail de peur, de nationalisme et de racisme qui gagne tous les jours du terrain.

Ce sont des heures les plus sombres que naissent les aubes les plus belles. La députée britannique Jo Cox, assassinée la semaine dernière, disait : “Nous avons bien plus en commun que ce qui nous sépare.”. Nous devons nous écouter et ne pas laisser triompher les semeurs de haine qui l’ont tuée. Pour honorer sa mémoire, engageons-nous à travailler ensemble et à défendre les valeurs qui l’animaient.

Cliquez pour envoyer votre message d’unité et de courage aux autres membres d’Avaaz. Faisons le plein de solidarité et d’amour avant les combats à venir, et montrons que rien ne pourra nous arrêter.

https://secure.avaaz.org/fr/love_will_win/?bjnBTdb&v=78430&cl=10288182813&_checksum=5903ae9ddde53d925d5c29527db5da88fc22d2c23b34c872eef30009f3d88769

Avec espoir et reconnaissance,

Ricken, Alice, Emma, Christoph, Luis, Iain, Mia, Mélanie, Fatima, Ben, Allison, Rewan, Adam, Dan et toute l’équipe d’Avaaz

P.S. :

Note. Il y a des gens qui critiquent Avaaz et on retrouve dans certains forum des arguments proches des théories du complot, genre "Avaaz est financé par la CIA" ou "c’est très malin pour connaître l’opinion de la population"… etc. J’ai décidé de ne pas y accorder foi, tant pis pour ceux qui me traiteront de naïf. Je préfère parler de discernement. Et je préfère aussi m’attacher aux messages véhiculés la plupart du temps par les pétitions d’Avaaz et qui correspondent bien à mes valeurs. Je ne signe bien sûr pas n’importe quoi, et je suis très réticent à donner de l’argent. Ne mélangeons pas les choses. Et je suis très heureux si les millions de signatures ont réussi à bloquer, par exemple, l’arrogance de Monsanto.
Michel




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.26
Hébergeur : OVH