Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Le dernier livre de Thierry Verhelst
DES RACINES POUR L’AVENIR
Cultures et spiritualités dans un monde en feu

Voici la présentation détaillée du livre.

Article mis en ligne le 4 avril 2008
dernière modification le 5 avril 2008
logo imprimer

Thierry VERHELST

Préface d’Annick de SOUZENELLE ;
postface de Henry Panhuys

PRESENTATION


Saurons-nous apprendre des cosmologies amérindienne et bouddhiste, nous inspirer de la sagesse africaine, écouter les leçons de la mystique hindoue ou musulmane, découvrir les trésors méconnus de la tradition chrétienne ? Les sociétés modernes vont-elles s’inspirer de la Tradition afin d’instiller plus d’harmonie, de profondeur et de holisme dans leur culture devenue mortifère ? Y a-t-il une sortie de l’horreur économique ? La marchandisation du monde nous pousse à devenir des individus hyper-compétitifs, désenchantés et prédateurs. L’autodestruction de l’humanité est de l’ordre du possible, mais le pire n’est jamais sûr.

Au Sud et au Nord de la planète, tantôt à la périphérie, là où se situent des espaces de liberté, tantôt au centre même de la mégamachine, des femmes et des hommes sont en train de changer leur rapport à la nature, à l’économie et à la vie en société. Des valeurs et attitudes différentes émergent, enracinées dans une spiritualité ouverte. Nous sommes parvenus à une époque charnière, comme le fut le siècle des Lumières. Ces mutations entraînent un nouveau paradigme culturel, tel que l’envisagent des figures prophétiques, du mahatma Gandhi au dalaï-lama, en passant par Ety Hillesum ou Pierre Rabhi. Tout dépend de la mondialisation et de ce que nous en ferons. Soit elle se réduit à une globalisation-laminoir dans une sous-culture matérialiste unifiée, soit nous nous mettons à l’écoute de l’autre et de notre propre profondeur. Diverses caractéristiques des cultures modernes et traditionnelles décrites dans ce livre sont abordées en termes de « masculin » (yang) et de « féminin » (yin), et l’évolution des sociétés en termes d’épousailles interculturelles. La recherche d’équilibres entre cultures trop yin ou trop yang et la réinterprétation créative des grandes traditions religieuses prémodernes et des antiques sagesses faites de simplicité et de convivialité suggèrent des façons de dépasser la modernité en dérive. Le métissage culturel et de nouvelles solidarités sociales renferment la promesse qu’« un autre monde est possible », où s’opposent au fondamentalisme du marché et à celui des religions et des ghettos pseudo-identitaires la quête de sens et le combat pour des socio-économies plus équitables. A l’aide de mille exemples concrets et d’anecdotes savoureuses, ce livre fait le pari que des sociétés civiles responsables engendrent des modes nouveaux de penser et de vivre.Extraits de la postface de Henry Panhuys : « Il est des livres dont la lecture émeut en profondeur le lecteur. Je veux dire par là qu’elle le met en mouvement, corps, âme et esprit Le présent ouvrage est de ceux-là. Il s’ouvre sur une double interrogation, vitale pour l’avenir de l’humanité et de la planète : choc sanglant des civilisations ? ou dialogue pacifié des cultures ? (...) Et il le fait entre tradition et modernité, localité et mondialité, immanence et transcendance, matérialité et spiritualité, laïcité et sacraIité, culturel et économique, féminin et masculin, individuel et collectif : politique et religieux. Entre ? Non, plutôt au-delà ».

Collection « Economie Plurielle »
458 pages

Contact presse Emmanuelle Mouche - Service de Presse - Sciences Humaines Editions L’Harmattan - 7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris. Tél : 01 40 46 79 22 / Fax : 01 43 25 82’()3 / emmanuelle.mouche@harmattan.fr

L’AUTEUR

Thieny Verhelst est né à Gand en 1942. Auteur du livre Des racines pour vivre, il est juriste, tout en s’étant familiarisé avec l’anthropologie culturelle et la théologie orthodoxe. Oeuvrant dans les ONG et la recherche, il accumula une expérience forte dans les trois continents du Sud ainsi qu’aux Etats-Unis et en Europe, et démontre que, partout, des communautés tentent de sortir des impasses actuelles pour sauvegarder la planète et défendre l’humain.

SOMMAIRE

Préface : Concilier traditions et modernité (A. de Souzenelle)

Introduction : Une autre mondialisation est-elle possible ?

Chapitre 1 : Les cosmologies, ou comment se représenter l’univers ?

Chapitre 2 : La vie en société : communautés ou individus ?

Chapitre 3 : L’économie : gérer l’univers ou gagner de l’argent ?

Chapitre 4 : L’être humain : qualités, valeurs, spiritualités

Chapitre 5 : Le politique, mandat céleste ou droit de l’homme ?

Chapitre 6 : L’ épistémologie, la science et la conscience

Chapitre 7 : La mondialisation, menace et opportunité historique

Chapitre 8 : Mutations culturelles

Chapitre 9 : Des spiritualités renouvelées

Chapitre 10 : Antique tradition chrétienne et quête d’un avenir différent

Epilogue : Pour aller plus loin

Postface : Sur le chemin chaotique d’un monde réenchanté... ? (H. Panhuys)




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : OVH