FRONTIERE DE VIE : 12 ans déjà !
Article mis en ligne le 30 août 2016
dernière modification le 20 octobre 2016

(Cliquer sur l’image pour lire)

Lorsque José Gualinga, du peuple indigène de Sarayaku, nous avait annoncé en 2004 leur intention de créer un chemin de fleurs de près de 200 kms au sein de l’impénétrable forêt d’Amazonie, nous avions eu du mal à y croire. Eux-mêmes ne savaient pas comment ils pouvaient y arriver ! Mais ils prirent la décision d’essayer.

Je vous recommande la vidéo de Jacques Dochamps sur Point Culture Liège [1] à voir directement sur l’arcenciel.

Voir aussi sur Facebook et sur Twitter