Dernières nouvelles : La situation s’aggrave en Equateur
Article mis en ligne le 10 janvier 2014
dernière modification le 24 janvier 2014

« un Indien instruit est dangereux »...

La dissolution de la Fondation Pachamama répond à l’intention de faire taire la voix des peuples face à l’extractivisme destructeur...’

Après la mise sous exploitation pétrolière du Parc Yasuni (réserve classée par l’UNESCO), nous avons appris avec consternation la mise sur le marché mondial de vastes zones de forêt amazonienne dans le sud-est du pays. Puis la fermeture des bureaux, à Quito, d’une importante fondation environnementaliste : Pachamama (voir) laquelle soutenait Sarayaku depuis des années. Devant la gravité de ces faits, qui tendent hélas à démontrer la forte dérive d’un régime qui avait soulevé beaucoup d’espoirs, nous vous transmettons un communiqué de soutien issu directement du gouvernement traditionnel de Sarayaku. Un communiqué fort et important, qui a le mérite de nous rappeler ce que signifie le mot ’démocratie’.

Telecharger le communiqué de Sarayaku