Nous souffrons d’un mal incurable...
Mahmoud Darwish, poète palestinien
Article mis en ligne le 11 août 2012
dernière modification le 14 août 2013

" … nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir. Espoir de libération et d’indépendance. Espoir d’une vie normale où nous serons ni héros, ni victimes. Espoir de voir nos enfants aller sans danger à l’école. Espoir pour une femme enceinte de donner naissance à un bébé vivant, dans un hôpital, et pas à un enfant mort devant un poste de contrôle militaire. Espoir que nos poètes verront la beauté de la couleur rouge dans les roses plutôt que dans le sang. Espoir que cette terre retrouvera son nom original : terre d’amour et de paix. Merci de porter avec nous le fardeau de cet espoir "

Mahmoud DARWISH, poète palestinien.

Ce texte me touche tout particulièrement en cette date anniversaire, un an après l’offensive israélienne contre Gaza, et à l’occasion du retour des marcheurs de la "Marche Pour Gaza".

4 janvier 2010 :
"Nous venons de rentrer du Caire. Le gouvernement égyptien a interdit aux
1360 internationaux de rentrer à Gaza pour manifester leur soutien aux
Gazaouis et pour dire NON au blocus. Mais ce faisant, il a nous a amené à
créer, à partir de la capitale égyptienne, une situation qui a permis de
soutenir de manière encore plus spectaculaire le peuple palestinien."

Lire la suite...