Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

logo article ou rubrique
LES ENJEUX DE LA CREATION PROJECTIVE
Article mis en ligne le 28 juillet 2019
dernière modification le 11 octobre 2019

La création spontanée : mouvement vers l’introspection.
Une pédagogie de la conscience de soi.

Ce stage fait partie de la deuxième étape de la formation Mandala selon la pédagogie Marie Pré.
Pour y participer il est nécessaire d’avoir suivi les 6 premiers jours de la formation, avec Michel Simonis ou avec un autre formateur du réseau Marie Pré ( les deux modules de trois jours M1 et M2, ou en Belgique, les trois WE de base.


1. RAPPEL des notions générales vues dans les stages précédents.

2. TRAVAIL AVEC L’EAU (Peintures Steiner). Descendre en soi.

3. Le DISQUE DE PHAISTOS. Le langage symbolique.
Faire confiance au cerveau intuitif.

4. La GÉOMÉTRIE : création d’un mandala géométrique grand format.
confrontation aux nombres d’axes horizontaux et à leur résonance intérieure.

5. Mandala COLLAGE (d’images, photos, textes…). Se relier à l’inconscient collectif, entrer en résonance et réharmoniser les discordances.

6. MANDALA tournant. Mandala d’intégration. Synthèse collective de la session.

qrcode:https://larcenciel.be/les-enjeux-de-la-creation-projective