comment internet facilite et bloque à la fois les mobilisations sociales
Article mis en ligne le 10 décembre 2018
dernière modification le 24 décembre 2018

Aujourd’hui la vitesse à laquelle on répand l’information est telle qu’un e-mail peut engendrer une campagne mondiale de sensibilisation, comme le mouvement Occupy. En tant que techno-sociologue, Zeynep Tufekci cherche à montrer que la simplicité des médias sociaux peut aussi nuire au changement social à long terme. De Gezi au Printemps Arabe, de l’Ukraine à Hong Kong, elle nous montre comment les mouvements contemporains pourraient bénéficier des avantages à faire les choses de manière plus difficile (et aussi plus lente).