Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

TRACES DU FUTUR

Signes d’un monde qui change,
Projets pour un monde meilleur,
Mouvements qui se dessinent pour demain :
Planète,
Vie en société,
Découvertes et trouvailles...

"Il est trop tard pour être pessimiste", dit Yann Arthus Bertrand.
Et il n’est pas utile d’être alarmiste. Sans être naïf, se voiler la face ni éviter de dénoncer ce qui doit l’être, le choix de mes "Traces du futur" sont des traces de changement positif, de mutation, même...

1. Planète, société planète.

Disons que la nouvelle société est une société planétaire, qui englobe non seulement les humains, mais tous les êtres vivants, animaux, végétaux, mais aussi les paysages, les montagnes, les rivières, les territoires et les terroirs...
Il est fini le temps où les hommes se pensaient séparés des autres règnes, ce qui leur permettait de tout exploiter sans respect et sans limites. Même les agriculteurs étaient appelés "exploitants" agricoles !
Accompagnons la croissance de ce "nouveau paradigme" : nous faisons tous partie d’une même terre, un peu comme si nous étions tous des cellules d’un même corps vivant...

2. Vie en société. Société des hommes.

Quelques "traces du futur" que j’ai envie de relever, de partager, parmi des centaines d’autres, celles qui me parlent le plus, m’interpelle, m’incitent à m’engager.

Dans ce tableau, il y a les questions de santé, d’éducation (l’école, notamment), d’éthique financière, de culture et de média...

Et si on faisait une première distinction : les enjeux de la nouvelle finance, les enjeux des nouveaux savoirs faire, les enjeux de l’école nouvelle...?

3. Sauve...

Pourraient aussi figurer dans cette rubrique les articles que j’ai regroupé sous le titre "Sauve qui peut la planète", dans la mesure où le "sauve qui peut" met davantage l’accent sur "ce qui peut sauver" (ou "ceux qui peuvent sauver") que sur un cri d’alarme, qui résonne déjà bien suffisamment ailleurs.

Un lien aussi est à faire avec une nouvelle façon de penser et d’agir, ce que Pierre Rabhi appelle "l’insurrection des consciences". Cela se retrouve plutôt dans la rubrique "Matière à penser".

Comme il me parait de plus en plus essentiel de penser en terme de globalité, avec l’évidence que tout est relié, créer des rubriques séparées, toujours utile par facilité, devient superficiel. C’est pour cette raison que certains articles sont à la racine de cette rubrique, hors catégories, comme le livre de Tim Jackson : "Sobriété sans croissance".
Il y a aussi des liens avec les articles de la rubrique Portes et Fenêtres. Cela fait donc différentes portes d’entrée. A chacun de suivre son chemin.
J’espère répondre aux deux façons de naviguer sur internet et dans les sites : il y a les chercheurs et les découvreurs. Les chercheurs cherchent une information précise, ils ont un sujet pour cible. Les découvreurs vont à l’aventure, ils n’ont pas de but précis, sauf celui de faire des découvertes. On peut faire les deux, mais il vaut mieux ne pas faire les deux en même temps, à moins d’être très organisé et d’avoir un endroit ou stocker ses trouvailles sans avoir à abandonner son fil d’Ariane.

POST SCRIPTUM (Mai 2016)
Plus que de "Traces du futur", il vaudrait mieux parler de "germes du futur" ou d’un futur déjà là. Il pourrait s’agir d’une nouvelle rubrique tournant autour de la qualité de la vie quotidienne (déjà là ou en phase d’expérience) : qualité (ou excellence ?) du travail, de l’école, de la vie quotidienne, de notre manière de produire et de notre alimentation, de l’’éducation, de la ville, de la mobilité, de la finance... des relations avec les autres culture...
Ce n’est donc pas n’importe quel futur, ni celui des multinationales ni celui de la finance, ni celui des casseurs. C’est un futur alternatif, celui dont rêvent de plus en plus de gens, au travers des larmes et de la désespérance ambiante. Celui qui se construit petit à petit ici et partout par des utopistes discrets qui, au lieu de râler dans leur coin, mettent la main à la pâte. Celui auquel je fais régulièrement écho dans mes pearltrees, en particulier ici et .

Dans la foulée, voici alors une nouvelle rubrique, qui va regarder le travail d’un oeil neuf : traces - ou plutôt germes - d’une qualité future du travail. N’est-ce pas un beau projet ?

Les articles de cette rubrique
Les sous-rubriques de cette rubrique
Planète. Société planète
Par exemple... La lutte contre la déforestation passe aussi par Internet L’avenir de l’éolien en Belgique Retour à la terre Première (...)
Cette rubrique contient 28 articles
Vie en société. Nouveaux Enjeux
Santé, travail, famille, culture, loisirs...
Cette rubrique contient 36 articles
Vie en société. Les enjeux de la nouvelle économie
Et de la nouvelle finance...
Cette rubrique contient 9 articles
Vie en société. Les enjeux des nouveaux savoirs faire
Les nouvelles technologies au service d’un monde en transition.
Cette rubrique contient 6 articles
Vie au travail
"Ce n’est plus une vie", entend-on de plus en plus souvent à propos des conditions de travail qui se dégradent. Et si on allait voir ce qui se (...)
Cette rubrique contient 3 articles


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH