Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

FORMATION à l’utilisation du Mandala
Article mis en ligne le 23 février 2016
dernière modification le 11 octobre 2016
logo imprimer

FORMATION A L’UTILISATION DU MANDALA / DESSIN CENTRE

La formation est ouverte aux personnes qui auront participé à une de mes journées DECOUVERTE, le samedi 24 septembre 2016 ou le samedi 8 octobre 2016 et à la journée APPROFONDISSEMENT du dimanche 9 octobre 2016.

Les dates de la formation seront décidées avec les stagiaires.


La formation se propose de parcourir les étapes indispensables qui permettent d’introduire l’activité "Mandala - Dessin Centré" dans l’animation de groupes.

Du coloriage à la création, diverses mises en oeuvres permettront de découvrir l’efficacité du Mandala comme outil de recentrage, de détente, de prises de conscience.
- La mise en couleurs. Les fondements de la neuro-pédagogie.
- Activer les deux hémisphères cérébraux.
- La genèse de la recherche.
- Le schéma centré comme base de prise de note ou de présentation. (mind mapping)
- Diverses possibilité d’utilisation dans notre culture.

C’est une approche pédagogique qui met toujours l’accent sur l’expérience. Celle-ci est première. Les compréhensions, les prises de consciences et les explications viennent ensuite.

L’intégration des notions proposées se fera grâce à la pratique.

Devenir animateur d’ateliers mandalas

Cette formation se propose de parcourir les étapes indispensables qui permettent d’introduire l’activité "Mandala - Dessin Centré" dans l’animation de groupes.

La formation complète s’adresse aux personnes qui souhaitent utiliser le mandala/dessin centré auprès d’un public, dans l’animation de groupes, ou dans une pratique professionnelle éducative, thérapeutique, d’animation ou de relation d’aide,
à l’aide d’outils et de techniques diversifiées,
dans un cadre légal public ou privé.

L’approche pédagogique de Marie Pré

Cette formation est une introduction à une approche pédagogique qui met toujours l’accent sur l’expérience. Celle-ci est première. Les compréhensions, les prises de consciences et les explications viennent ensuite..

Marie Pré, issue du monde de l’éducation, pionnière de la neuro-pédagogie du Mandala (dessin centré), se propose actuellement de partager ses compréhensions d’une véritable « Education de la Personne »

Ce qui, pour moi, rejoint l’idée d’une "école de la co-naissance de soi".
Au delà d’une école de l’instruction des savoirs fondamentaux, existe-t-il encore un espace de développement de la liberté et de l’intelligence de nos enfants ?
Une école qui appellerait l’élève à une observation de lui-même et de ses changements intérieurs dans sa relation au monde, aux autres et aux savoirs ?"

Au delà de l’école, cette "pédagogie" insuffle toutes les facettes de la vie en société.

Pourquoi je propose des ateliers mandala ?

Mon expérience du mandala me conduit à penser, avec Marie Pré, que cette "pédagogie" insuffle toutes les facettes de la vie en société : la vie quotidienne, la santé, le couple et la famille, la relation au travail, la culture et la créativité...

Symbole de l’unité, de l’harmonie, de l’équilibre.
Symbole de l’équilibre des forces, de la conjointe utilisation du cerveau gauche et du cerveau droit, de la juste place du mental et du corps, de la connexion à ses émotions et ses motivations authentiques...
Simple et à la portée de tous, il est devenu un urgent moyen d’oeuvrer à un monde pacifié.

Note complémentaire du 4 septembre 2014

Pour tous ceux qui sont concernés par l’école et qui savent qu’une "Ecole de l’excellence" est dans l’air chez nous, je vous fais part de la convergence que je vois entre le mandala et mon approche de l’excellence dans l’article "L’Education nouvelle fabrique-t-elle sa propre excellence scolaire ?" que j’ai écrit l’an dernier dans le livre "Évaluer sans noter – Éduquer sans exclure" publié par Le LIEN (Ed. Chronique sociale, septembre 2015, 207 p, 8 €.) et dont voici la conclusion :

Dès lors, je peux m’inscrire dans une éducation qui inclut la connaissance de soi et le développement intérieur. Selon la belle formule de Jean-Louis Delhoutre, cité par Jean-Louis Dewez, je participe à un type d’école qui, outre la transmission pédagogique des savoirs fondamentaux, outre le questionnement de ces savoirs et le questionnement du processus de la pensée lui-même, se préoccuperait d’appeler l’élève à une observation de lui-même et de ses changements intérieurs dans sa relation au monde, aux autres et aux savoirs.

Ce serait là en définitive une forme d’excellence qui contribuerait à donner aux nouvelles générations une intelligence du cœur qui a manqué à leurs aînés ; qui leur permettrait de rendre le monde meilleur et de résoudre, en se mettant eux-mêmes en question, les grands problèmes sociaux, culturels, environnementaux qui, vraisemblablement, vont s’amplifier.
Ne serait-ce pas doter ainsi chacun d’une « excellence », certes non évaluable, mais sensible et joyeusement contagieuse ?

C’est là, entre autre, que peut s’inscrire le mandala à l’école.

P.S. :

Voir les modalités de la formation ICI

Voir une introduction à mes activités mandala ICI

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire et à vous inscrire dès maintenant.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : OVH