Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Nouvelles de NewB (avril 2014)
Article mis en ligne le 26 avril 2014
dernière modification le 7 juin 2014
logo imprimer

- La dernières Assemblée générale
- Un directeur général à NewB
- Le "Prêt citoyen" apprécié par de plus en plus de Belges.
- Agenda de NewB
- Les dettes mondiales et leurs conséquences (une intervention de Dirk Coeckelbergh)
- Crelan adopte NewB pour modèle : chiche !

600 copérateurs étaient présents à la dernière Assemblée générale de NewB (mars 2014)
Celle-ci a marqué une nouvelle étape dans la construction de NewB ! "Avec les personnes présentes nous avons réaffirmé la portée et la force de notre initiative et le défi que nous souhaitons réaliser ensemble : augmenter le nombre de coopérateurs et récolter le capital dont nous avons besoin."

Découvrez ici le compte rendu de l’Assemblée générale de ce samedi 22 mars : https://newb.coop/fr/actua/newb-est-maintenant-prete-pour-une-nouvelle-vague
Lors de cette Assemblée générale, une nouvelle campagne de communication NewB a été lancée.

Créer une banque à partir de rien, n’est pas un jeu d’enfants. Le Conseil d’administration a adopté à l’unanimité La proposition deBernard Bayot, Président de NewB, de confier le rôle de directeur général de NewB à Dirk Coeckelbergh.
De nombreux ambassadeurs ont eu l’occasion d’entendre Dirk parler avec enthousiasme du futur de la NewB. C’est un banquier ayant fait son expérience au sein de BACOB, DVV-Assurances, CGER, Vigeo, Crédit Agricole, Centea et Crelan.
Avec Dirck Coeckelbergh au volant, le rêve que nous portons tous ensemble deviendra dans les mois et les années à venir, une réalité.

Le "Prêt citoyen" apprécié par de plus en plus de Belges.

"Nous sommes heureux de constater que de plus en plus de Belges sont convaincus par le prêt citoyen. Plus d’un milliard d’euros peuvent ainsi déjà être investis dans des projets à plus-value sociale. Cela prouve que beaucoup s’intéressent tout autant à la qualité d’un projet qu’aux intérêts qu’ils perçoivent.

Ceci offre de belles perspectives pour NewB. En effet, les activités de la banque que nous construisons ensemble répondront à 100 % aux critères du prêt citoyen. Et surtout, elles contribuent en outre d’une manière beaucoup plus importante et riche aux valeurs fondamentales de NewB, telles que la transparence, la participation et la sobriété." (Bernard Bayot, Président de NewB)

En plus des 46 000 coopérateurs particuliers actuels, NewB accueille sept nouvelles organisations parmi ses membres, ce qui porte les organisations membres de NewB au nombre de 117 !

Agenda de NewB (voir aussi notre site web www.newb.coop )

Toutes les informations sont disponibles surwww.newb.coop/fr/agenda

Ciné-débat à Ciney le 2 mai. Le vendredi 2 mai à 20 heures, aura lieu à Ciney une soirée bien remplie. La diffusion du film « Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde » sera suivie d’un débat sur le monde de la finance et les abus qui y règnent.Personne de contact : timmy.magnee@gmail.com

Le 17 mai à Bruxelles. « Et maintenant ? Agir ! Clôture du cycle Finanance et nous ». De 10h30 à 13h . Présentation de NewB, Terre en Vue, Finance la Neuve, le SEL etc. Dans L’espace Delvaux à La Vénerie – Place Keym. Réservations : 02/672.14.39 - www.lavenerie.be

NewB à Hal-Vilvorde. Toutes les personnes intéressées par le développement et le renforcement de NewB sont les bienvenues aux trois jeudis soirs de NewB en mai. Les points de rendez-vous sont Dilbeek, Vilvorde et Hal.
Programme :
le 8 mai à 20 heures au CC Westrand, Kamerrijklaan 46, Dilbeek.
le 15 mai à 20 heures au LBC-NVK, Toekomstrstraat 17, Vilvorde.
le 22 mai à 20 heures au LBC-NVK, Vanden Eeckhoudtstraat 11, Hal
Personnes de contact : gido.vandenende@scarlet.be et pietdebisschop@gmail.com

Les dettes mondiales et leurs conséquences

Dans son intervention lors de la dernière Assemblée Générale, Dirk Coeckelbergh a mis en avant les enjeux des dettes qui grandissent toujours plus vite dans le monde : « une étude récente nous montre que les dettes mondiales sont trois fois plus élevées que le produit annuel mondial brut, et qu’elles grandissent trois fois plus vite. Quelles en sont les conséquences ? Les intérêts de l’épargne sont très bas, et nous ne devons pas oublier que les grandes banques ont chuté parce qu’elles ne pouvaient plus financer leurs dettes. Dirk identifie 7 parmi toutes les manières qui feront payer les risques de chute de ces banques au citoyen : comme contribuable, comme client via le paiement des exigences en matière de fonds propres et de garanties de liquidités, comme épargnant avec des taux d’intérêt à peine équivalents à l’inflation, comme actionnaire, comme détenteur de produit de « branche 21 » à qui on propose (impose ?) de sortir du système, mais aussi comme contribuable qui participe aux garanties sur les obligations d’états comme la Grèce, l’Espagne ou d’autres pays encore, et peut-être une fois encore comme payeur de la garantie au cas où le système belge de financement connaîtrait de nouvelles difficultés. Et enfin Dirk pose la question de savoir qui devrait payer si une de nos banques s’avérait avoir des actifs toxiques et de mauvaise qualité.

Il s’étonne qu’au Royaume Uni il y ait déjà 26 dossiers pour la création de nouvelles structures bancaires pour sortir du système des trop grandes banques. « En Belgique, il n’y a aucun dossier introduit ; NewB est le seul projet qui existe, mais NewB entend déjà dire que ce serait mieux que cela n’existe pas, même si le dossier n’est pas encore introduit. Et pourtant, c’est ce qui doit arriver : je compte sur chaque coopérateur pour construire la NewB, la banque responsable dont nous avons tous besoin ! ».

Crelan adopte NewB pour modèle : chiche !

Une mise au point de Bernard Bayot

"Les 46 000 coopérateurs particuliers et les 120 organisations coopératrices qui forment NewB, veulent changer le paysage financier belge. L’année prochaine, nous lancerons la banque coopérative, locale et durable. Mais, déjà, nous influençons le marché !
Depuis son lancement, NewB a inspiré toute une série de campagnes marketing d’autres banques. Aujourd’hui, une institution, Crelan, va plus loin puisqu’elle déclare devenir ce que NewB veut être : une banque coopérative belge. Et son CEO, Luc Versele, déclare que les « coopérateurs de NewB sont les bienvenus chez nous ! ». Qu’en penser ? Nous sommes fiers d’abord d’être un modèle pour une banque qui compte dans le top 10 en Belgique. Nous soulignons ensuite le courage de Crelan de se réformer pour ressembler à NewB. Mais...
D’une traite, le CEO ajoute qu’il ne changera pas sa méthode. Les coopérateurs de NewB sont donc les bienvenus... Enfin leur argent, mais pas leur projet. Qu’est-ce qui peut donc bien nous différencier autant ?
(...)

Sauf mauvaise compréhension de notre part, Crelan est loin d’être la « NewB » que NewB souhaite devenir :
• Crelan (banque) est une société anonyme, pas une coopérative. Dans le prospectus de base des certificats subordonnés (01/10/2013), l’émetteur de ces certificats est une SA, et non une coopérative.
• Les seuls actionnaires actuels de la SA Crelan sont les caisses coopératives Lanbokas, Agricaisse, la Fédération des Caisses de Crelan et un holding d’investissement français du groupe français Crédit Agricole. Il s’agit d’une structure du type Arco, Boerenbond, au Holding communal, mais pas d’une « banque coopérative ».
• Les coopérateurs n’ont pas de droit de vote au sein de la banque. (...)
• Les valeurs de Crelan diffèrent profondément de celles de NewB (...)
• Crelan présente une structure de coûts élevée, y compris après la fusion avec Centea (...)
• Crelan ne changera pas immédiatement sa méthode (...)

"Si Crelan veut modifier son modèle en s’inspirant des valeurs et des pratiques de NewB, nous sommes prêts à l’y aider. S’il s’agit simplement de tenter de tromper les coopérateurs qui se sont engagés dans le projet NewB, c’est une tentative peu respectueuse du mouvement citoyen qui est à l’origine de notre projet. Cela ne peut que renforcer nos coopérateurs dans leur détermination à poursuivre la création de la NewB qu’ils ont imaginée", conclut Bernard Bayot, Président de NewB.

Lire l’article complet : https://newb.coop/fr/actua/crelan-adopte-newb-pour-modele-chiche




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : OVH