Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

Echos de NewB
Future nouvelle banque en Belgique
Article mis en ligne le 20 janvier 2014
dernière modification le 9 mai 2014
logo imprimer

Les suites de l’Assemblée Générale New B de ce 18 janvier 2014

La coopérative NewB va déposer ’dans le courant du premier semestre 2014’, auprès de la Banque nationale de Belgique (BNB), un dossier de demande d’agrément bancaire, a-t-on appris samedi à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire ayant réuni environ 560 coopérateurs de NewB à Bruxelles. ’Une fois que cette demande d’agrément bancaire lui aura été transmise, la BNB disposera en principe d’un délai de neuf mois pour se prononcer. ’Nous espérons pouvoir démarrer la banque au deuxième trimestre 2015.’ (Bernard Bayot, le président de la coopérative.)

La coopérative NewB, qui compte près de 44 000 personnes physiques et une centaine d’associations comme coopérateurs, espère se muer en une banque à caractère éthique. Un plan d’affaires ’ambitieux et solide’ a été élaboré pour atteindre cet objectif. L’assemblée générale qui s’est tenue samedi à Bruxelles a permis aux coopérateurs d’approuver, à une écrasante majorité, ’la carte d’identité’ de NewB, censée traduire en modèle bancaire les 12 valeurs, comme la sobriété ou la transparence, de la coopérative.

(L’arcenciel vous tiendra au courant dès que possible de cette carte d’identité et de ces 12 valeurs)

Les prochains mois seront cruciaux pour la coopérative qui lancera à la fin janvier, une campagne afin de lever du capital. NewB a ainsi déposé en septembre dernier un projet de prospectus auprès de la FSMA, l’autorité de contrôle des marchés financiers, en vue de lancer une campagne destinée à offrir aux coopérateurs la possibilité d’augmenter leur participation au capital. NewB ouvrira également une nouvelle campagne de souscription.

Pour que la banque soit considérées comme viable par la Banque Nationale, il faut qu’elle atteigne au minimum 83.000 membres (il y en a déjà 43.896) .Jusqu’à présent, pour l’être, il suffisait de verser 20 €). Bientôt la campagne de souscription va être relancée.
Autant la FSMA que la Banque Nationale semblent douter actuellement de la possibilité pour NewB de lever suffisamment d’argent pour être viable.
Il y a là un défi à relever pour tous ceux qui veulent un changement des valeurs dominantes dans le monde de la finance en Belgique.

Je vous tiendrai au courant.

Si vous êtes intéressés (ce que j’espère), vous pouvez me contacter ou contacter directement NewB

VOIR


Echos de MEDIAPART :

...NEW B, une nouvelle banque coopérative, « une banque pour laquelle prime l’intérêt général et celui de ses clients » selon ses initiateurs

En réflexion depuis plus de 20 ans, en gestation depuis 3 ou 4 ans, depuis l’éclatement de la crise financière, cette nouvelle banque coopérative voit le jour en une période où la méfiance et la contestation est particulièrement forte envers les banques capitalistes.

New B, nouvelle banque coopérative se veut « transparente » et « sobre ». Parmi la cinquantaine d’organisations (plus de 100 en janvier 2014) qui s’engagent dans ce projet figurent les trois grands syndicats (FGTB, CSC, CGSLB), mais aussi des ONG (11.11.11, Oxfam, Caritas...), des organisations sociales et environnementales...

Ensemble, les organisations appelleront « tous les citoyens à montrer qu’ils souhaitent la création d’une banque participative, transparente, sobre, qui investit dans l’économie réelle et où le client a vraiment son mot à dire », précisent les concepteurs de New B.

La banque coopérative proposera une offre complète de services (comptes à vue, d’épargne, crédits, etc.) à des clients particuliers et professionnels. L’appel à une alternative aux banques classiques prendra des formes de plus en plus concrètes.

La nouvelle banque veut se focaliser en particulier sur le financement durable et sur la gestion de l’épargne et l’octroi de crédits. Sa politique salariale devrait faire preuve de sobriété. « Les bénéfices ne sont pas un objectif mais la conséquence d’un bon management »

D’après MEDIAPART (voir >> MEDIAPART (20 MARS 2013)




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : OVH