Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

FRONTIÈRE DE VIE - Nouvelles de Noël 2007
Le 25 décembre 2007 - Frontière de Vie – Belgique
Article mis en ligne le 1er janvier 2008
dernière modification le 22 avril 2012
logo imprimer

Jacques Dochamps nous envoie les dernières nouvelles de Sarayaku.

Vous les trouverez ci-jointes (l’icône pdf en bas de cet article). Et aussi, bientôt sur le Blog de l’Arc en ciel.

En accompagnement du texte, et en s’adressant à tous ceux qui contribuent ou ont contribué à ce projet de la communauté équatorienne de Sarayaku, toujours menacée par les pétroliers d’AGIP, Jacques écrit :

Chers Amies et Amis de la Frontière de Vie,

Ces Dernières nouvelles nous parviennent une fois de plus en
direct de Sarayaku.

Président du groupe ATAYAK, José GUALINGA nous transmet tout
d’abord un rapport d’activités concernant l’année écoulée,
attestant l’énergie déployée à Sarayaku pour réaliser, pas à pas,
le vaste programme annoncé dans nos bulletins précédents.

Lui succède la relation de l’expédition des lagunes noires,
également de la main de José : un récit sobre mais émouvant,
évoquant les mille et une difficultés surmontées pour créer
chacune des clairières de la frontière de vie en plein essor…

Enfin, nous publions de larges extraits d’un communiqué diffusé
par le Gouvernement de Sarayaku, dénonçant de nouvelles
menaces fomentées par la société AGIP.

À lire ces documents de première main, il est clair que les
évènements se succèdent à un rythme soutenu à Sarayaku,
alternant les meilleures et les plus inquiétantes nouvelles !

Mais sans jamais que fléchisse la détermination de nos amis
Kichwas à défendre leurs droits, dont la légitimation par la
Constitution équatorienne a été conquise de haute lutte, et à
préserver le domaine amazonien qui les abrite et les nourrit
depuis de nombreuses générations.

Bonne nouvelle : en mars et avril 2008, José et sa compagne
Sabine seront parmi : vous serez prochainement informés des
activités organisées à cette occasion. Et nous pouvons déjà vous
confirmer plusieurs projections du nouveau film d’Eriberto
Gualinga.

A très bientôt !

Jacques DOCHAMPS
Président de Frontière de Vie-Belgique

P.S. :

Le texte des dernières nouvelles sera bientôt sur le site de Frontière de Vie




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH