Bandeau
LARCENCIEL - site de Michel Simonis
Slogan du site

"To do hay qui ver con todo" (tout a à voir avec tout) Parole amérindienne.
Comprendre le présent et penser l’avenir. Cerner les différentes dimensions de l’écologie, au coeur des grandes questions qui vont changer notre vie. Donner des clés d’analyse d’une crise à la fois environnementale, sociale, économique et spirituelle, Débusquer des pistes d’avenir, des Traces du futur, pour un monde à réinventer. Et aussi L’Education nouvelle, parce que Penser pour demain commence à l’école et présenter le Mandala comme outil de recentrage, de créativité et de croissance, car c’est aussi un fondement pour un monde multi-culturel et solidaire.

Michel Simonis

8 décembre 2007 - Bruxelles - 14h.30
Faisons une ’clim’action’
Ensemble, à Bruxelles, pour le climat et la solidarité

Pour changer le monde, commence par toi-même. Les autorités et l’industrie doivent doivent prendre leur responsabilité. Nous aussi.
Venez à la manifestation et montrez que vous voulez une politique climatique équitable.

Article mis en ligne le 3 décembre 2007
dernière modification le 6 décembre 2010
logo imprimer

Pour des actions concrètes et socialement équitables pour réduire drastiquement notre influence sur le réchauffement climatique.

Ensuite marché climatique (Mont des Arts)

(Plus d’infos : www.cacommenceici.be/)

Passons à l’énergie verte.

Signons la pétition de ’Climat et Justice Sociale’ :
www.climatetjusticesociale.be

Pourquoi une journée d’action ?

Du 3 au 14 décembre 2007, se tiendra à Bali (Indonésie) une conférence des Nations Unie consacrée au climat, ceci afin de préparer l’après-Kyoto, en 2012.

Durant cette conférence, la communauté internationale devra prendre des décisions sur la future politique à suivre en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Nous avons donc décidé d’agir et de nous mobiliser afin d’exhorter nos décideurs politiques à prendre leurs responsabilités en adoptant des mesures structurelles volontaristes qui respectent le développement durable, la justice, l’équité sociale, la démocratie et la solidarité.

Les mesures actuelles ne sont pas suffisantes si nous voulons éviter que se produise une catastrophe climatique.
C’est la raison pour laquelle nous joignons nos efforts pour une mobilisation réclamant un protocole fort destiné à lutter contre le réchauffement du climat.

Il est capital de limiter le réchauffement planétaire moyen à 2°C par rapport à la période pré-industrielle, seuil au-delà duquel les conséquences seront dramatiques et irréversibles. Un tel objectif ne pourra être atteint qu’en réduisant drastiquement et rapidement l’émission des gaz à effet de serre. Ces émissions, au niveau mondial, devront être réduites de moitié d’ici 2050.
Etant donné leur part de responsabilité, les pays industrialisés doivent aller un pas plus loin et atteindre des réductions par rapport à leur taux d’émission actuel d’au moins 30% d’ici 2020 et 80% pour 2050. Ces réductions d’émissions ne peuvent plus attendre.

La réduction des émissions ne peut cependant pas se faire au prix de la justice sociale au niveau global et local. L’énergie est un droit fondamental. Les fonds publics doivent aller vers l’isolation des vieilles habitations et vers les transports en commun pour garantir une mobilité accessible et étendue à chacun. Sur le plan international, on a découvert au Sud les plus terribles conséquences de changement climatique. Les pays industrialisés doivent soutenir les pays en voie de développement pour qu’ils s’inscrivent également dans un accord de climat mondial.

A l’origine de cette manifestation

une septantaine d’associations d’horizons divers (les Scouts, Inter-Environnement Wallonie, Greenpeace, Oxfam, le WWF, la FGTB, la CSC, la CGSLB, la Ligue des familles, le Bond Beter Leefmilieu...) regroupées au sein de la Coalition Climat.

S’inscrivant dans le cadre d’une campagne internationale menée dans une soixantaine de pays, cette "journée d’action en faveur du climat" se veut un événement citoyen festif.

Le départ de la marche est fixé à 14 h 30 à la Gare du midi (la SNCB propose un ticket spécial aller-retour depuis toutes les gares belges au prix de 7 €). Des fanfares et des animations diverses accompagneront celle-ci. Un grand marché climatique sera par ailleurs organisé au Mont des Arts où les marcheurs pourront recevoir des informations sur les économies d’énergie, les fournisseurs d’électricité verte... Afin de poser un acte concret, chaque participant est notamment invité à apporter une ampoule à incandescence - très gourmande en énergie - qu’il aura remplacée au profit d’une ampoule économique.

Enfin, à 18 h, un concert aura lieu au Cirque Royal où se produiront des groupes tels Hooverphonic, Mudflow ou encore Joshua.

Au total, les organisateurs espèrent mobiliser plusieurs milliers de personnes.

Web www.8dec2007.be




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : OVH